Forum RPG librement inspiré de l'oeuvre de J.R.R. Tolkien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionPortail

Partagez | 
 

 Sarkâroth, Le palais de Narkhâm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sauron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 16/01/2008

Feuille de personnage
Race: Maia
Catégorie: Sombre
Fonction: Seigneur des ténèbres

MessageSujet: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Ven 25 Juil - 22:47







SARKÂROTH



Le palais de Narkhâm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauron.forums-rpg.com
Khamûl
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Nazgûl
Catégorie: Sombre
Fonction: Général des garnisons orientales

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Mer 13 Aoû - 13:13

Le palais de Narkhâm se détacha dans l'aube naissante. La brume du matin envahissait les hautes tours.
Après quatre jours de vol, Khamûl et sa captive atteignirent l'Orient. Le Nazgûl guida sa monstrueuse monture vers la plus haute et la plus sombre des neuf tours du château. L'ombre ailée se posa sur une petite place ea sommet, juste assez grande pour ses immenses ailes. Khamûl sauta au sol, soulevant ses lourdes capes noires. Il se tourna vers Kyrrah. Avec force, il la tira au sol.
"Bienvenue dans mon royaume, princesse..." dit-il dans un souffle aigüe.
L'elfe tremblait. Que ce soit de peur ou de froid, peu lui importait. Khamûl partit et la traîna sans ménagement à sa suite. Ils descendirent tout deux de longs escaliers en pierre. Tout le long se tenait postés des guerriers orientaux dans leur armure dorée. Aucun d'eux ne bougea en apercevant la captive. Le seul qui esquissa un mouvement se retrouva dans l'instant avec une flèche empenée de rouge dans la gorge.

Le Nazgûl et la princesse arrivèrent alors dans une immense salle. Le plafond se trouvait à presque cinquante mètres de haut. Elle était bordée de chaque côté par des lourdes colonnes d'or.
La salle du trône.
Khamûl s'approcha du siège en argent et acier noir, traînant toujours sa prisonnière à sa suite. Puis un Oriental s'approcha du Nazgûl.
"Maître, nos espions ont découvert une cache elfe dans la Forêt Noire. Quels sont vos ordres, seigneur ?"
L'homme se laissa tomber au sol. Khamûl ne répondit pas. Puis un rapide regard à Kyrrah...
"Gardez les à l'oeil, commandant, mais n'attaquez sous aucun prétexte. Mon maître, Sauron le grand, à des projets pour notre chère invitée"
L'officier leva la tête et son regard tomba sur la princesse. Aussitôt ses traits se figèrent, et ses yeux s'écarquillèrent. Khamûl le remarque.
"Quelle beauté, n'est-ce pas ?" dit-il.
L'homme acquiesça. Un éclair jaillit et la tête du commandant vint rouler au pied du trône d'acier. Le Nazgûl appella un de ses capitaines.
"Vous voilà elevé au rang de commandant de mes armées. Conduisez cette demoiselle à ses appartements privées" ordonna-t-il.
Kyrrah partit entourée de six guerriers. Khamûl s'assit sur son trône.
Il sortit une main et fit tourner le précieux anneau dans ses doigts. La résistance serait bientôt ecrasée !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr
Kyrrah

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Catégorie: Survivante
Fonction: Princesse Elfe

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Mer 13 Aoû - 16:20

Kyrrah n'était pas encore totalement consciente, lorsqu'elle arriva enfin à destination. Sa vision était encore floutée mais elle put reconnaître non sans une certaine difficulté Le palais de Narkhâm. Elle l'avait déjà vu dans les livres de la bibliothèque de son père, mais en vrai, elle paraissait mille fois plus impressionnante! La faim commençait à franchement la tirailler, ainsi que la fatigue. La Princesse était très faible, et avait beaucoup de mal à tenir sur ses jambes. Le Nazgul la traina à l'intérieur du palais. La jeune fille put sur le chemin apercevoir une multitude de gardes et de sentinelles, qui possèrent tous leur yeux ébahi sur elle. La plupart n'avais jamais du vraiment voir d'elfes, ce devait être ça. Lorsqu'un des gardes esquissa un bref mouvement vers elle, il se fit tuer dans l'instant.

Arrivée dans la salle du trône, La Princesse vit Le Nazgul et un Oriental entretenir une brève conversation, car le garde fut tuer après avoir poser les yeux sur elle. Puis, on vint la chercher pour la conduire dans ce qui serait ses appartements. Elle espèrait ne pas se faire enfermer dans les cachots du palais, mais elle ne fut pas déçue. Elle se retrouva dans une pièce immense et magnifiquement décorée. De l'or, beaucoup d'or. Un lit forgé par les plus grand maîtres, certainement des nains. Elle remarqua l'immense fenêtre qui donnait une vue imprenable sur le royaume du Nazgûl. Le garde qui l'aidait à tenir debout la jeta sur le lit, s'inclina brevement et partit.

Quelques secondes plus tard, un serviteur fut mandaté pour lui apporté de quoi manger. Kyrrah, qui se méfiait de tout, prit quelques bouchées timides de sa viande et s'allongea, morte de fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khamûl
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Nazgûl
Catégorie: Sombre
Fonction: Général des garnisons orientales

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Mer 13 Aoû - 20:41

Khamûl, d'un geste, renvoya ses officiers. Une cache avancée naine avez été découverte un peu au Nord. Elle devait être écrasée au plus vite. Le nouveau commandant des armées de l'Est s'inclina et recula sur les genoux jusqu'à la porte. Puis se levant, il s'enfuit à grand pas, sans faire montre de la peur que lui inspirait son maître. Et il avait raison de trembler : si la mission échouait, tout lui serait incombé, et l'homme imaginait sans grande difficulté ce que cela voulait dire.
Le Nazgûl se leva de son trône et partit dans les sombres tunnels de son palais. Deux gardes se rangèrent derrière lui quand il franchit la porte de la salle du trône. Les trois silhouettes traversèrent une grande partie du palais sans prononcer une seule parole. Le Nazgûl et son escorte atteignirent la porte des appartements de la princesse. Quatre des six hommes qui avait accompagné l'elfe jusqu'ici gardaient la porte. Le Nazgûl se tourna vers l'un d'eux.
"Est-elle satisfaite de son logement ?"
L'homme, apeuré que Le maître lui parle directement, ne dit rien pendant un court instant, puis lâcha :
"Elle... elle dort..."
Ce n'était apparemment pas ce que le Nazgûl souhaitait entendre. Cependant, il ne fit rien, et ordonna qu'on lui ouvre. Khamûl pénétra dans un magnifique salon-chambre fait d'or et de platine. Deux gardes l'encadrait. Leur maître fit un geste et il se retrouva automatiquement seul dans la pièce. Il fixa le lit qui se trouvait au bout de la pièce, face à lui. Une forme allongée y reposait posément. Khamûl entendait la respiration sacadée de la jeune femme. Il esquissa un "sourire".
S'approchant prudemment, le Nazgûl étudia la pièce. Meublée comme une chambre de Roi, elle convenait parfaitement à son habitante. Trois fauteuils, un sofa et de nombreux miroirs en or. Des rideaux de soie noire étouffait la luminosité de l'extérieure, refroidissant la chaleur suffocante du désert de Rhûn. Khamûl entrouvrit les rideaux du lit à baldaquin. Il resta un instant sans bouger puis se pencha vers l'elfe endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr
Kyrrah

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Catégorie: Survivante
Fonction: Princesse Elfe

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Mer 13 Aoû - 21:55

Kyrrah dormait profondément. Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'elle n'avait pas eut droit à du repos, et celui-ci était plus que bine mérité. En tant qu'elfe, elle recupérait assez rapidement ses facultés vitales. Bizarrement, malgré l'endroit sordide où elle se trouvait, elle se sentait relativement à l'aise dans cette chambre royale. Elle sentit tout d'un coup, malgré son profond sommeil, une présence tout près d'elle. Puis un instant plus tard, une souffle glacial effleura doucement son visage si fin ce qui la réveilla instinctivement. Elle se redressa d'un seul bon et se retrouva nez à nez avec son ravisseur, qui était penché vers elle. Dans un reflexe sur-humain, le Nazgul l'attrapa et la força à se rallonger, avant de s'assoir sur son lit.

- Encore vous! Mais qu'est-ce que vous me voulez à la fin?

La Princesse tira le drap sur elle et ajouta:

- Je vous ai déjà dit que je ne savais rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khamûl
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Nazgûl
Catégorie: Sombre
Fonction: Général des garnisons orientales

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Ven 15 Aoû - 1:24

Khamûl se releva automatiquement.
Il fixa la princesse sans broncher pendant un long moment. Puis sa voix s'éleva :
"Je ne veux rien de plus que ce que vous avez déjà, princesse. Votre personne me suffit, mais mon maître désire plus"
Le Nazgûl fixa le drap.
"Pourquoi vous cachez-vous ?"
Sous son capuchon, à l'abri de tous les regards, un sourire se dessina. Un sourire façon Nazgûl. Il se remit debout et toisa l'elfe encore allongée de ses deux mètres de hauteur. Il lui ordonna d'une voix forte et aigüe :
"Levez-vous ! La princesse de l'Orient se doit de faire bonne allure devant ses sujets !"
Khamûl fixa le magnifique visage de l'elfe tandis que l'horreur et la stupeur s'y dessinait. Bientôt les royaumes de l'Est auront une nouvelle souveraine, et alors Khamûl pourrait s'occuper plus amplement dans l'anéantissement de la résistance... Il reprit :
"Levez-vous, princesse de l'Est, souveraine des royaumes de Rhûns !"
Khamûl s'extasiait devant l'ingéniosité qui lui avait fait inventer ce plan. Et heureusement, Le Maître avait donné son accord. La main du Nazgûl passa sous sa lourde cape et ses doigts gantés d'acier carressèrent l'anneau.
Dans sa tête résonnèrent les mots :




[Vous imaginez pas le boulot qui m'a fallut pour faire ces zolies pt'ites images^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr
Kyrrah

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Catégorie: Survivante
Fonction: Princesse Elfe

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Ven 15 Aoû - 12:49

Kyrrah sentit à la fois la colère et la peur monter en elle! Le Nazgul avait osé l'appellé....souveraine de son royaume! Et puis quoi encore? Dans un élan de fureur, la Princesse elfe se leva et lança un regard assassin à son ravisseur, qui ne semblait pas du tout faire attention à son attitude rebelle!

-Quoi!! Je ne suis en aucun cas la princesse et la souveraine de votre royaume maudit!!! Je ne serais JAMAIS sous vos ordres ou ceux de votre maître maléfique!!!

Kyrrah était à présent debout face à Khamûl, qui la toisait toujours. Sa longue robe blanche scintillait toujours de mille feux, et une certaine colère pouvait se lire sur le visage de la Princesse.

-Je ne resterais pas ici!!! Je préfère mourir que de gouverner ce royaume sordide à vos côtés!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khamûl
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Nazgûl
Catégorie: Sombre
Fonction: Général des garnisons orientales

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Ven 15 Aoû - 17:55

[déso mais j'aime pas trop ce que j'ai écrit^^]

Khamûl secoua la tête.
"Non... vous ne gouvernerez pas à mes côtés, princesse... mais seule"
Le visage noir du Nazgûl caché sous sa capuche se rapprocha lentement de celui de l'elfe.
"Vous êtes perspicace, demoiselle, un peu trop. Ici l'obéissance est la meilleure protection et le mensonge la plus belle vérité. En tant que futur dirigeante de ce Royaume, vous vosu devez de le savoir, et même apprendre à l'appliquer"
Le ton de sa voix devenait de plus en plus respectueux et mieleux. Le visage de Kyrrah se radoucit peu à peu, comme si les paroles du Nazgûl l'attiraient.
Cela fonctionnait à merveille. Intérieurement, Khamûl se réjouissait. Demain, elle serait à lui. Belle comme l'aurore, dangereuse comme la nuit. Il l'imagina assise sur le trône de Sarkhâroth. Une parfaite reine. Le plan qu'il avait depuis longtemps établit allait enfin aboutir. Le Nazgûl en jouissait presque.
Demain, elle cracherait elle-même sur le cadavre de son frère.

Khamûl continua dans une voix quasi-humaine, où un magicien aurait aperçu la malveillance grandissante :
"Belle princesse, le soleil est tombé derrière les montagnes et vous n'avez pas manger. Suivez-moi, la tables des souverains est fin prête"
A ce moment précis, deux gardes Orientaux pénétrèrent dans la pièce :
"Maître, dit l'un d'eux" tout est prêt à recevoir... (il jeta un coup d'oeil ébahi à la princesse) Vos Majestés"
Le Nazgûl coula un regard sous son capuchon noir en direction de l'elfe. Après les longues années qu'ele avez passé à la forteresse de Barâd-Dûr, elle ne pouvait resister à la magie des ténèbres. Cependant, le doute persistait. Khamûl attendit calmement le résultat de ses incantations.

[HRP : eh bien voilà, à toi de voir si ma magie fonctionne. Vu ma puissance par rapport à toi, cela devrai, mais bon... Et même si ça marche, cela ne durera pas longtemps. Je devrai donc te remettre l'anneau avant le lendemain. Cela est sûr]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr
Kyrrah

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Catégorie: Survivante
Fonction: Princesse Elfe

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Ven 15 Aoû - 20:47

Kyrrah était de plus en plus surprise...Ce Nazgul dégageait une telle aura maléfique, mais en même temps, elle sentait qu'il avait un immense pouvoir de persuation. Kyrrah n'étant pas née de la dernière pluie, elle se doutait que le ton mielleux de Khamûl ne laissait rien présager de bon. Mais bizarrement, La Princesse se sentait attirer par la Magie qu'il dégageait. Pourquoi? Aucune idée. Mais son long séjours chez les forces du mal avait peu à peu alterée sa propre magie, et elle se laissait presque avoir...
De plus, on lui proposait les clés du royaume, le trône de Sarkhâroth...
La Princesse secoua la tête, comme pour se libérer d'une emprise maléfique.

*Mais qu'est-ce qui m'arrive?....*

Kyrrah écouta les belles paroles de Khamûl...C'était comme des incantations, et à chacun de ces mots, elle se sentait comme envoutée et plongée dans un étrange monde, où elle ne contrôlait plus rien. Lorsque le garde entra et prononça les mots "vos majestés", la Princesse eut un léger sursaut. Après tout, avait-elle vraiment le choix? Elle se tenait à côté du Nazgul et sentit son regard posé sur elle. Elle eut un léger tremblement, l'envoutement était bien là, elle le savait, elle le sentait. Elle devait résister, elle devait...
La Princesse tomba à genoux, en ce tenant la tête entre ses mains. La magie des Ténèbres était en train de l'avoir, et elle ne pourrait pas résister longtemps...

Elle ne parvint pas à prononcer le moindre mot, mais était résigné à suivre son hôte. Elle se releva, plongea son regard elfique dans celui du Nazgul, où du moins visualisa son regard maléfique..

- Je vous suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khamûl
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Nazgûl
Catégorie: Sombre
Fonction: Général des garnisons orientales

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Lun 18 Aoû - 10:44

Khamûl eut un moment de joie intense ; de jouissance. Elle était à lui, désormais. La résistance serait écrasée !!
Le Nazgûl se tourna vers le garde toujours présent, qui avait assisté à la scène sans même sciller.
"Conduuisez Son Altesse" ordonna-t-il. Il accompagna la Princesse jusqu'à la porte où cinq gardes l'entourèrent. Guidée par sa petite troup, Kyrrah s'éloigna.
De son côté, Khamûl s'enfonça dans les couloirs sombres de Sarkhâroth, du côté opposé prit par l'elfe et les gardes. Sa longue cape ondulait derrière lui.

Le Nazgûl ouvrit la porte sans même prévenir. Lentement, le battant s'écarta sans grincer. Khamûl descendit les marches menant à la chambre. C'était l'une des rares fois où la lame de Morgul ne l'accompagnait pas.
La princesse elfe était à demi-étendue sur un canapé, revêtue de la magnifique robe blanche préparée à son intention.
"Cette robe vous sied à merveille" dit-il d'une voix presque humain, bien que trop froide. Les compliments s'arrêtèrent là. Un repas conséquent sans êtrre véritablement un festin ornait déjà la table basse. Le Nazgûl s'approcha lentement sans quitter l'elfe des yeux et s'assit dans un fauteuil.
D'une voix profonde, il demanda :
"Vous ne désirez rien manger ?"

[HRP :désolé j'avais pas d'inspiration...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr
Kyrrah

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Catégorie: Survivante
Fonction: Princesse Elfe

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Lun 18 Aoû - 19:08

Kyrrah s'était vu contrainte de revêtir une longue et magnifique robe blanche, qui avait visiblement été préparé à son intention. Une servante l'aida à la mettre, et lui serra au maximum le corset au niveau du dos. La Princesse s'allongea ensuite sur un superbe canapé, et une horde de serviteurs se relayèrent pour apporter une multitude de plats, aussi savoureux et apétissant les uns que les autres. Elle ne les avait pas encore touchés, que le Nazgûl pénètra dans la pièce, et la complimenta sur sa tenue. Kyrrah sourit, mais reprit rapidement son visage froid et sans expression. Décidement, les forces du Mal avaient une forte emprise sur elle, mais elle se devait de résister! Lorsque Khamûl lui demanda s'il elle désirait manger quelque chose, elle fit un signe plutôt bref de la tête et se servit une pomme. Une seule et unique pomme. Comme si celle-ci pouvait être empoisonné, Kyrrah l'inspecta soigneusement, avant de porter le fruit juteux à sa bouche.

Khamûl était toujours assis dans le fauteuil, et posait son regard sur elle. La Princesse avait du mal à soutenir son "regard" et une vague de frisson lui traversa le corps. Elle frissonna.Elle but une gorgée de vin, reposa le verre et décida de questionner un peu son hôte.

-Mais, pourquoi devrais-je gouverner votre royaume? Où est l'intérêt pour vous? Qu'attendez-vous de moi?


La Princesse attendait énormément de réponse de la part du nazgûl..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khamûl
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Nazgûl
Catégorie: Sombre
Fonction: Général des garnisons orientales

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Mer 20 Aoû - 11:41

Khamûl aurait sursauter si un Nazgûl le pouvait. Il s'attendait certes à ce que son invitée lui pose des questions, mais celle-ci était si direct et importante, qu'il fut surpris de l'entendre dans sa bouche, d'autant même qu'elle était censée être sosu son emprise. Il releva la tête, invisible sosu son lourd capuchon noir, et répondit :
"Vous êtes princesse, votre devoir est de gouverner un royaume..."
Puis il s'arrêta un moment, conscient que l'elfe attendait plus de lui.
"Comme je vous l'ai déjà dit, je n'attend rien de plus de vous que vous ne possédez déjà..."
Le Nazgûl sentait que cela ne suffirait pas, loin de là. Il décida donc d'en finir le plus tôt possible. Il passa une main sous sa cape noire, et en sortie une manignifiques chaîne mithril, où pendait un anneau d'or.
"Pour vous montrer la gratitude que j'éprouve envers vous pour avoir accepter ma demande, je vous offre ce présent, qui fut jadis forger par vos frères. Il est, je pense, votre légitime héritage"
Mais elle ne savait pas à quel point. Cet anneau était l'un des anciens anneaux de pouvoirs elfiques, ayant lui-même appartenu à Galadrielle. Cet anneau, si vieux et puissant, s'était retrouvé dans les mains de Sauron non sans hasard, car son dernier porteur se trouvait être son frère. C'était donc véritablement un héritage qu'elle recevait là desamins de Khamûl, un héritage, un cadeau désormais maléfique. C'était l'instant de vérité.
L'anneau pendait toujours au bout de la chaîne brillante, et on sentait le sentait presque csupplier de retourner à son porteur légitime, sa porteuse même, qui se trouvait à moins d'un mètre de lui.
"Prenez-le, demoiselle..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr
Kyrrah

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Catégorie: Survivante
Fonction: Princesse Elfe

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Ven 22 Aoû - 22:58

Kyrrah inspecta d'abord l'anneau de loin. Elle se méfiait des cadeaux surement empoisonné de Khamûl, mais lorsqu'elle le reconnut, elle en lacha le verre de cristal qu'elle avait à la main. C'était l'anneau que son frère portait lorsque celui-ci était parti à la guerre. Ses yeux s'écarquillèrent, comme attirés par cet anneau et la princesse tendit la main vers le bijou. Ses longs doigts fins se refermerent sur son héritage qui lui revenait de droit, et elle le regarda de plus près. C'était bel et bien celui de son frère. Mais Kyrrah, qui possèdait encore un semblant d'âme pur, hésitait à le mettre à son doigt...

* Peut-être que je devrais *

Elle hésitait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khamûl
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 47
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Nazgûl
Catégorie: Sombre
Fonction: Général des garnisons orientales

MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   Jeu 11 Sep - 9:30

Khâmul sentit un lourd poids se détacher quand les fins doigts de l'elfe se refermèrent sur l'anneau. Le Mal émanait de l'objet avec une telle puissance que lui-même, un Nazgûl, le dernier des Spectres de l'Anneau, y était sensible. Il retomba dans fauteuil et fixa de ses yeux ténébreux sur l'anneau elfique, pendant toujours au bout de sa chaîne d'argent.
La princesse elfe le faisait tourner entre deux doigts, comme attachée à la vue de l'objet tournoyant en l'air.
**Cela fonctionne...** pensa le Nazgûl.
Alors il se leva. Il fixa l'elfe, qui leva la tête vers lui.
« Cet anneau vous revient de droit, Princesse. Mettez-le, et mon Royaume sera votre. Mettez-le, et vous serez seule Reine de tous les Pays de l'Est, qui s'étendent de l'Ithilien jusqu'à l'océan Oriental. Mettez-le et vous gouvernerez le plus grand Royaume qui ai jamais existé ! »
Ses paroles emplissaient la pièce, alors qu'une aura de puissance l'entourait. Une magie unique, propre aux Nazgûls, étaient à l'œuvre. Une magie de persuasion.
Les mains de Kyrrah se refermèrent involontairement sur l'anneau avec plus de force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkâroth, Le palais de Narkhâm   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkâroth, Le palais de Narkhâm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauron :: Les forces du mal :: Les terres lointaines :: Le Rhûn-
Sauter vers: